Santé : Passiflore, calme le mental, apaise


passiflore pixabay-1559295_960_720

Nom latin : Passiflora incarnata  ( La passion – du Christ – incarnée).

Famille : Passifloracées

Origine : Plante d’Amérique latine (Brésil), importée en Europe au XVIIe siècle, elle est grimpante et  produit une fleur très originale (qui a fait pensé aux colons espagnols à la couronne d’épine du Christ, à la croix et aux clous, d’où son nom !)

Composition : Très riche en calcium, alcaloïdes (harmane, harmol, harmine) on ne connaît pas encore à ce jour tous ses principes actifs.

Parties utilisées : Feuilles

Formes galéniques  : teinture mère, suspension intégrale de plante fraîche (SIPF=, extrait de plante standardisé (EPS), plante sèche.

La passiflore agit sur le SYSTEME NERVEUX, par son action sédative notamment sur les insomnies dont l’origine vient d’un hyperfonctionnement cérébral, notamment en période de surmenage.
Action sur les états d’excitation et les crises spasmodiques ou épileptiformes.
La Passiflore présente l’avantage de ne pas générer d’effet sédatif au réveil.

Elle est aussi utilisée  dans  les  troubles  de  la  ménopause,  au  cours  des manifestations nerveuses     (palpitations, spasmes musculaires,    anxiété,      agitation,      changement     d’humeur).
L’idéal est de l’associer à une plante hépatique et/ou hormonale comme la sauge par exemple.

Précautions d’emploi :
Employer à petites doses car elle peut provoquer chez certaines personnes des migraines ou des troubles de la vue.

 

Ces conseils ne peuvent se substituer à l’avis de votre médecin et ne doivent pas remplacer votre traitement actuel sans son avis.

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *