Santé : Reine des Prés, stop à l’acide et à la rétention d’eau !


 

reine des prés-18467_960_720

Nom latin : Spirea ulmaria

Famille : Rosacées

Origine : Plante à tige dure, dressée, de 80 cm environ, à fleur blanche en grappe poussant sur terrain humide dans toute l’Europe et en altitude.

Composition : Acide salicylique, aldhéhyde salicylique (H.E.), tanins, vitamine C, soufre, silice.

Parties utilisées : Plante entière, racine comprise.

Formes galéniques les plus courantes : teinture mère, extrait fluide, extrait de plante standardisé, plante sèche.

La reine des prés agit sur l’ ACIDOSE, par son action drainante des acides et des chlorures au niveau tissulaire.
Elle permet de réduire l’œdème et la rétention hydrique.

Cette plante est sudorifique (dérivation vers la peau), cholérétique et fébrifuge (acide salicylique > acide acétylsalicylique = aspirine).

Elle est anti-inflammatoire, notamment sur les tissus infiltrés (cellulite douloureuse).
Par son action sur le rein, elle réduit et élimine les petits calculs rénaux.

En    externe,     elle    est    traditionnellement  utilisée         sur    les    brûlures     ou    les    ulcérations (cicatrisation par la présence de silice).

La reine des prés est particulièrement efficace pour les maux de tête car elle agit comme une aspirine végétale.
3 tasses par jour d’infusion soulage.

Précautions d’emploi : Pour les infusions, ne pas faire bouillir la plante, elle perd ses propriétés.
Contre indication : allergies à l’aspirine

Ces conseils ne peuvent se substituer à l’avis de votre médecin et ne doivent pas remplacer votre traitement actuel sans son avis.

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *