Santé : Sauge officinale, votre alliée hormonale


sauge-pixabay393020_960_720

Nom latin : Salvia officinalis Famille : Labiées

Origine :  Arbuste  de  50  cm  environ,  odorant,  à  fleurs  mauves  et  feuilles  argentées persistantes,  poussant dans les endroits arides et chauds, dans le sud de l’Europe (bassin méditerranéen).

Composition  : Huiles     essentielles      (pimène,      sinéol,     camphre, thuyone), choline, tanins.

Parties utilisées : Feuilles et fleurs.

Formes galéniques : .teinture mère, Huile essentielle que l’on doit manier avec prudence (épileptisante et neurotoxique), plante sèche.

La sauge a une action HORMONALE  chez la gemme.
Cette plante utilisée avec modération sous forme d’infusion et en teinture mère en petite quantité est un excellent régulateur hormonal féminin en cas d’aménorrhées (absence de règles) et dans toute la période de la pré-ménopause (bouffée de chaleur).

Cette plante est considérée comme une panacée, un dicton populaire dit : « Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ».

La sauge officinale a de nombreuses propriétés, elle est notamment hypoglycémiante (fait baisser le taux de sucre dans le sang), tonique (convalescence et grande fatigue), elle est aphrodisiaque (chez la femme), astringente  et antiseptique intestinal.

La sauge à une action tonique sur la paroi utérine, elle est donnée après l’accouchement pour renforcer l’utérus.

Chez l’animal, on a pu constater une diminution du cholestérol et de la glycémie, à ce jour, il n’y a pas eu d’études chez les humains.

Précautions d’emploi :
Ne pas utiliser en cures continues, ATTENTION sur les sujets sensibles présentant des risques de crise épileptiforme et chez la femme enceinte, éviter pendant la grossesse et l’allaitement (en particulier l’huile Essentielle).
Contre-Indication : insuffisance rénale, instabilité neuro-végétative.

Il existe las sauge sclarée (salvia sclarea) aux propriétés assez similaires mais qui présente moins de risque au niveau du système nerveux, elle est d’ailleurs utilisée prioritairement en aromathérapie.

 

Ces conseils ne peuvent se substituer à l’avis de votre médecin et ne doivent pas remplacer votre traitement actuel sans son avis.

Share

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *